Récits-étonnants.fr

Serial Killer, Meurtre
Share |

Petiot est né à Auxerre en 1897. Enfant, il est déjà perturbé : il est surpris en train d'étrangler un chat après l'avoir ébouillanté. A l'école, il distribue des photos pornographiques à ses camarades. C'est à douze ans qu'il est interné pour la première fois en hôpital psychiatrique, à la suite du décès de sa mère. Une fois sorti, il enchaîne quelques larcins puis s'engage dans l'infanterie en novembre 1916. Lors de ses séjours à l'infirmerie on lui diagnostique déjà des troubles du comportement.

Après la guerre, il obtient un diplôme de médecin en 1921 et ouvre un cabinet à Villeneuve-sur-Yonne. Son affaire marche bien et il obtient la confiance de sa clientèle. Après avoir épousé la fille d'un notable, il devient maire, puis conseiller général. Malgré tout, il est impliqué dans diverses affaires criminelles pour escroquerie ou détournement de fonds. On le soupçonne même d'être l'assassin de sa maîtresse.

Pour fuir les rumeurs, Petiot s'installe à Paris mais il est pris à voler des livres. Le tribunal le déclare fou et il est interné à la maison de santé d'Ivry pendant 5 ans. Lors de sa sortie en 1941, il rejoint sa femme et achète avec elle un hôtel particulier au 21 rue Le Sueur dans lequel il engage d'énormes travaux. Sa carrière de meurtrier va commencer.

docteur petiot

Petiot a équipé sa cave d'une double porte, d'un puits de chaux vive et d'une chambre à gaz. Pour attirer ses victimes, il prétend être un passeur au service de la résistance. Il promet aux juifs et malfrats souhaitant quitter le pays qu'il les enverra en Amérique du sud. Aucun d'entre eux n'y mettra les pieds. Après les avoir drogué et gazé, il s'empare de leurs effets personnels et de leur argent. Pour se débarrasser des corps, il les découpe, les brûle ou les enterre.

chaudiere-petiot

C'est la Gestapo qui va repérer son manège et le prendre pour un membre actif de la résistance. Après quelques mois en détention, il est relâché faute de preuve et décide d'effacer toutes les traces de son activité. C'est alors qu'il déterre tous les cadavres enterrés dans la cave et les brûle dans sa chaudière en Mai 1944. L'odeur pestilentielle alerte les voisins et les pompiers découvrirons des restes humains carbonisés et des cadavres dépecés. 

Marcel Petiot aura l'audace de repasser à son domicile pour récupérer son vélo, en se faisant passer pour le frère du propriétaire. Les policiers n'y verront que du feu et il repartira sans être inquiété. Pendant sa cavale, il devient le criminel le plus recherché de France et s'engage dans la résistance où il participe à la libération de Paris. Comble de l'ironie, il est même chargé de retrouver le tueur de la rue Le Sueur.

Son ego va le perde lorsqu'il va lire dans un journal que le docteur Petiot était à la solde des allemands. Après avoir écrit un "droit de réponse", posté à Paris, la police est convaincu qu'il est toujours dans la capitale et intensifie sa traque. Petiot sera arrêté le 31 octobre 1944 et jugé à Paris en Mars 1946.

Pour sa défense, il expliquera toujours avoir "tué pour la France" uniquement des nazis et collaborateurs. Malgré tout, il ne saura pas quoi répondre lorsque lui sera présenté le pyjama d'un enfant, retrouvé dans les affaires qu'il avait volé à ses victimes. (soixante-douze valises et 655 kilos d'objets divers)

La plaidoirie de 6 heures de son avocat n'y suffira pas, il sera condamné à mort et guillotiné le 25 mai 1946, à l'âge de quarante-neuf ans.

valises-PETIOT

Arrogant jusqu'au bout, il insulta le procureur général et affichait un grand sourire lorsque le couperet est tombé. Condamné pour vingt-sept assassinats, il en a revendiqué au moins soixante-trois.

Retrouvez l'intégralité de ce récit et d'autres récits inédits dans le livre suivant :

Grands criminels de l'Histoire

Auteur : Jacques Expert
Reliure : Broché
Editeur : Express Roularta
Prix Amazon : EUR 17,50
Neuf à partir de EUR 899,99
Occasion à partir de EUR 6,50
     Acheter

L'avis de "Récits-étonnants.fr" :
Plus de cinquante portraits de grands criminels. Criminels connus ou anonymes, anciens ou contemporains, l'auteur nous raconte leur parcours, leurs méfaits et leur procès. Beaucoup sont tombés dans l'oubli, mais leurs histoires font froid dans le dos.