Récits-étonnants.fr

Meurtre, Procès
Share |

Ce sont des ouvriers qui découvrirent un cadavre atrocement mutilé à la hache, en bord de seine, le 19 Mars 1867. Un meurtre abominable dont fut accusé un boucher récidiviste, du nom de Jean-Charles Avinain, qui clama toujours son innocence.

Lors de son procès, il fut reconnu coupable et condamné à la guillotine sans jamais avoir avoué. On lui promit la grâce impériale s'il finissait par reconnaître son crime. Souhaitant avoir la vie sauve, il se décida finalement à avouer et confirmer tout ce que lui reprochait l'accusation, sans protester.

Malheureusement, Napoléon III rejeta la demande de grâce.

Il faut donc conduit à l'échafaud dressé au rond-point de la Roquette. Alors qu'il était au pied de la guillotine, Avinain aurait crié à la foule :

Surtout, n'avouez jamais !

Pour finir sur une note plus amusante, René Floriot, un célèbre avocat qui défendit Marcel Petiot déclara un jour :

"N'avouez jamais" est un conseil néfaste en justice, mais toujours excellent en amour.

Retrouvez l'intégralité de ce récit et d'autres récits inédits dans le livre suivant :

L'avis de "Récits-étonnants.fr" :
Un ouvrage très riche en anecdotes étonnantes sur toutes les périodes de notre histoire. Se lit très facilement et réserve de nombreuses surprises. Les histoires sont courtes et l'on prend plaisir à l'ouvrir au hasard pour découvrir un nouveau récit étonnant.