Récits-étonnants.fr

Meurtre, Procès
Share |

Jacques Algarron exigea un meutre horrible de sa maîtresse Denise Labbé : celui de sa fille Véronique, agée de deux ans et née d'un "autre passé". En Novembre 1954, il lui écrivait :

Il faut que tu immoles ton propre sang. Seul ce sacrifice glorifiera notre amour !


Après trois vaines tentatives, Denise Labbé, pour lui prouver son amour, sacrifia son enfant en la plongeant dans une lessiveuse, la laissant s'y noyer. Le procès des deux amants criminels s'ouvrit en Mars 1956 à Blois. 

La jeune femme de 22 ans déclara alors :

Chaque fois qu'il demandait que je supprime mon enfant, il me promettait qu'il m'épouserait. Je tenais à lui faire comprendre qu'une femme qui aime un homme doit être prête à tous les sacrifices.
amants diaboliques 

 Algarron, de son côté avoua avoir été inspiré par les oeuvres d'André Gide pour la pousser à accomplir ce crime. Denise Labbé fut condamné à une peine de travaux forcés à vie et Algarron à une peine de 20 ans de travaux forcés.

Retrouvez l'intégralité de ce récit et d'autres récits inédits dans le livre suivant :

L'avis de "Récits-étonnants.fr" :
Un ouvrage très riche en anecdotes étonnantes sur toutes les périodes de notre histoire. Se lit très facilement et réserve de nombreuses surprises. Les histoires sont courtes et l'on prend plaisir à l'ouvrir au hasard pour découvrir un nouveau récit étonnant.