Récits-étonnants.fr

Fantômes / Esprits
Share |
MH-Vol-401

Lorsque le vol 401 s'est écrasé en Floride le 29 décembre 1972, 101 passagers moururent sur les 176 présents dans l'avion ! Les deux pilotes, Bob Loft et Don Ropo, ne sont pas morts sur le coup, l'un est décédé avant de pouvoir être extrait de l'appareil et l'autre à l'hôpital le lendemain.

A l'époque, la compagnie Eastern Airlines avait décidé de réutiliser les pièces non endommagées lors de l'accident. Elles ont donc servi de pièces détachées pour les réparations ou remplacements sur les autres avions de la compagnie aérienne.

De nombreux témoignages semblent prouver que sur les avions ayant bénéficié de ces pièces, les fantômes de Bob Loft et Don Ropo se sont manifestés. Un rapport officiel publié par la Flight Safety Foundation indique que les propos étaient rapportés par des "pilotes et des membres d'équipage expérimentés et dignes de foi" !

Il y a même le cas d'un vice-président de la compagnie qui était certain de parler avec le pilote du vol qu'il allait prendre. Ce pilote semblait tout à fait normal ; sans aura ou apparence spectrale. Lorsque le vice-président réalisa qu'il parlait avec Bob Loft, celui-ci disparut instantanément.

Certains témoignages sont relatés par plus de 12 personnes présentes au moment du phénomène. En voici quelques exemples :

  • Des membres d'équipage s'étonnaient de voir un passager assis et en costume de pilote alors qu'il en figure pas sur la liste des passagers. Lorsque le pilote s'approche, il reconnait Bob Loft, et celui-ci disparaît sans laisser de trace.
  • Un des mécaniciens effectuant un contrôle technique avant le décollage fut surpris de voir à ses côtés Don Ropo, qui lui a confirmé avoir déjà contrôlé l'appareil. 
  • Un steward fut intrigué de voir quelqu'un réparer le micro-onde alors que la maintenance n'avait pas encore été programmée. On réalisa que ce four provenait de l'épave du vol 401.
  • Don Repo apparu à nouveau auprès de plusieurs membres d'équipage qui confirmèrent avoir reçu un avertissement de sa part sur un probable départ de feu. La dernière étape du vol fut annulée à cause d'un problème moteur.
flight-401-loft-repo

La compagnie refusa de commenter ces phénomènes et invita les salariés ayant rapporté de tels faits à suivre gratuitement un traitement psychiatrique. Malgré tout, elle fit retirer de la circulation toutes les pièces récupérées sur le vol 401.

Retrouvez l'intégralité de ce récit et d'autres récits inédits dans le livre suivant :

L'avis de "Récits-étonnants.fr" :
Un livre de qualité, avec de nombreuses histoires étranges, classées par continent. Beaucoup de détails sur les lieux et les protagonistes de ces récits qui dérouterons même les plus rationnels.