Récits-étonnants.fr

Légende
Share |

Giafer, souverain de Serendip, veut parfaire l'éducation de ses trois fils en leur faisant découvrir le monde. Chemin faisant, les princes rencontrent un chamelier, fort marri de la perte de l'une de ses bêtes. Ils lui décrivent si bien l'animal que le chamelier est convaincu d'avoir affaire à des voleurs. Les trois frères sont alors conduits devant le roi Behram, qui découvre leur remarquables facultés d'observation et de déduction. Séduit par ces jeunes philosophes, le roi finit par leur confier toutes sortes de missions plus ou moins magiques ou galantes, mais toujours délicates...

Ce compte datant du XVIIIème siècle est une ode à l'initiation philosophique et à la logique. C'est du mot Serendip que découle le terme "sérendipité" ! 

La sérendipité, parfois appelée découverte accidentelle, est originellement le fait de réaliser une découverte ou une invention de façon inattendue, accidentelle, à la suite d'un concours de circonstances fortuit et très souvent dans le cadre d'une recherche concernant un autre sujet. Wikipédia

Retrouvez l'intégralité de ce récit et d'autres récits inédits dans le livre suivant :

L'avis de "Récits-étonnants.fr" :
Un conte ancien qui est à l'origine du terme "sérendipité", où comment trouver ce que l'on ne cherche pas, en ne trouvant pas ce que l'on cherche ! Ecrit dans un langage un peu ancien, la forme est originale. Un récit à moitié mythologique et moitié philosophique.