Récits-étonnants.fr

Mort Stupide
Share |

En 1977, René Goscinny a déjà révolutionné le monde de la bande dessiné. Les héros qu'il a créé sont populaires et il marque de son empreinte cette période en alliant culture et humour dans ses ouvrages. Il est alors à la tête de l'hebdomadaire Pilote et rien ne laisse supposer que sa carrière ne puisse s'arrêter là.

Le 5 Novembre 1977, lorsque son chauffeur le dépose avec sa femme Giblerte à la clinique internationale du parc Monceau dans le XVIIe arrondissement, il est censé passer un simple test d'effort chez un cardiologue. Procédure banale et couremment pratiquée.

Pendant qu'il pédale tranquillement équipé de ses électodes, il ressent une douleur au bras et s'en plaint au cardiologue. Malgré ce symptôme significatif, le cardiologue lui demande de poursuivre son effort afin de mieux cerner cette faiblesse.

r-Goscinny

Ce n'était pas qu'une simple faiblesse car 15 secondes plus tard, il s'est écroulé, mort ! Goscinny semblait souffrir d'une pathologie imprévisible, ce qui mettra hors de cause le cardiologue.

Retrouvez l'intégralité de ce récit et d'autres récits inédits dans le livre suivant :

L'avis de "Récits-étonnants.fr" :
Personne n'imagine à quel point de nombreux grands personnages sont décédés dans des conditions dramatiquement ridicules. Ce livre nous fait découvrir ces morts parfois injustes, mais toujours insolites. A croire que le destin s'acharne sur certains ...